Comment fonctionne une compteuse de billets ?

La grande majorité des commerces se dotent de compteuse de billets afin de mener à bien toute activité commerciale. Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels s’équipent de ce matériel performant pour un comptage de billets précis et sans erreurs : grandes surfaces, restaurants, magasins, banques, etc. Cette machine est notamment appréciée pour le gain de temps qu’elle procure dans cette tâche chronophage, surtout pour un établissement bancaire. Mais comment fonctionne vraiment une compteuse de billets ?

Le fonctionnement d’une compteuse de billets

compteuse de billetsEn général, la compteuse de billets de banque est facile à prendre en main et à utiliser. Pour la mettre en marche, il suffit d’appuyer sur l’interrupteur situé derrière la machine. On place ensuite les billets à compter sur l’emplacement prévu à cet effet (la trémie) en prenant soin de bien les placer au centre. Après, le comptage se fait de manière automatique et précise.

Une fois comptés, les billets sont récupérés dans le bac de réception en bas du dispositif. Quand le comptage des billets est terminé, l’appareil s’arrête automatiquement. Pour que le comptage soit efficace, il faut bien aligner les billets de manière à obtenir une liasse compacte. Cette situation permet un meilleur glissage à l’intérieur de la compteuse de billets.

Afin d’avoir une certaine idée du déroulement des opérations, la machine affiche les données nécessaires sur un écran LED. S’y affichent par exemple les informations concernant le nombre de billets comptés, la somme ainsi que l’existence de faux billets. La compteuse de billets se décline par ailleurs sous deux modèles principaux : le modèle classique (comptage de billet seulement) et le modèle valorisateur (comptage et calcul de la valeur totale).

A lire aussi : Comment fabriquer un nettoyeur ultrason

Le comptage de billets

compteuse de billets détecteur de fauxLorsque l’on place des billets sur la trémie de la machine, le rouleau d’alimentation est activé par le billet se trouvant tout en bas. En rotation, ce rouleau d’alimentation amène le billet vers un second rouleau qui tourne plus vite. Pour garantir qu’un seul billet à la fois est pris, la compteuse de billets se dote de bords à faible friction de chaque côté du second rouleau. Par la suite, les billets sont séparés par des galets de triage avant de passer devant un capteur optique qui compte chacun d’entre eux.

Beaucoup apprécient en ce moment les modèles de compteuses de billets qui intègrent la fonction « détection de faux billets ». Sophistiqués, ces appareils lisent les données cachées et les filigranes dans les billets. Certains modèles proposent en outre la différenciation de billets de différentes valeurs : 10, 20, 30 Euros, etc.